Comment calculer la puissance d'un climatiseur?

Ventaria

Choisir un système de climatisation, c'est choisir la puissance dont vous avez besoin. Vous ne voulez pas d'un appareil dont la capacité est insuffisante pour la pièce que vous souhaitez refroidir. Même un appareil avec une capacité trop élevée n’est pas pratique, à cause du courant d’air qui s’ensuit (et des coûts plus élevés).

Etape 1: Le volume de la pièce à refroidir

Calculez le volume de la pièce en m³ (longueur x largeur x hauteur). Par exemple: votre pièce mesure 4 mètres de long, 3 mètres de large et 2,5 mètres de haut. Le calcul devient alors 5 x 3 x 2,5 = 37,50 m³.

Etape 2: Le facteur de multiplication

Selon les caractéristiques de la pièce, vous utilisez un facteur de multiplication de 30, 40 ou 50.

  • Facteur 30 pour les pièces bien isolées, peu de fenêtres, pas de toit plat ni de toit en pente et peu d'équipements électroniques.
  • Facteur 40 pour les pièces moins isolées, les surfaces en verre et/ou les équipements électroniques.
  • Facteur 50 pour les pièces soumises à une charge thermique extrêmement élevée, telles qu'un toit plat ou en pente, une mauvaise isolation, des pièces avec beaucoup de monde ou beaucoup d'équipements électroniques.

En cas de doute, choisissez le facteur le plus élevé.

Etape 3: Multiplier le volume par le facteur

Maintenant, prenez le nombre de l'étape 1 et multipliez-le par le facteur choisi à l'étape 2. Par exemple: 37,50 m³ multiplié par le facteur 50 devient 1875 watts ou 1,875 kW. Pour bien refroidir cette pièce, vous avez besoin d’un système de climatisation d’une capacité de 1,8 kW.

En règle générale, vous avez besoin d’une capacité de refroidissement de 30, 40 ou 50 Watt par m³ d’espace. Ou, avec une hauteur de plafond standard de 2,5 m, la règle empirique sera de 75, 100 ou 125 Watt par m².

Dans le cas d’une climatisation sous-dimensionnée, l’appareil fonctionnera en surrégime afin de compenser son manque de puissance. Ce qui induit une consommation excessive d’électricité et une efficacité médiocre : votre facture d’électricité sera plus élevée que prévu.

À l’inverse, un climatiseur surdimensionné ne consommera pas beaucoup d’énergie, mais son prix d’achat sera supérieur à celui d’un appareil plus adapté aux dimensions du logement. En somme vous paierez un surplus à l’achat, qui ne sera jamais justifié de par sa limite d’utilisation.

Un bureau d'étude ou un installateur est en mesure de vous indiquer le besoin thermique/frigorifique utile pour votre/vos pièce(s). Ventaria ne peut substituer à un bureau d'étude.